Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Féminin Messages : 1309
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Dim 26 Nov - 20:48

Hey you. Do you wanna just have some fun ?Quand l'on troque son cuir pour la robe, quand on abandonne les gants de combat pour des gants de pilote de voiture, on dépasse cette haute sphère formée par nos responsabilités, on se dédouane de la misère ambiante. Et dans quel but ? Pour vivre un peu pour soi. Dinah coiffe une dernière fois les cheveux blonds de sa perruque avant de l'envoyer dans son établi secret, boit une dernière tasse de café en regardant les gens s'affoler sur le quartier Burnley. Le vendeur de hot dog qui gueule pour couvrir le son de ce pauvre guitariste cherchant un peu d'argent auprès des modestes, l'homme d'affaires qui file sans remarquer qu'il vient de buter contre l'adolescente aux yeux rivés sur son portable; qui tombe; et casse l'objet de ses attentions. Elle hurle, invective et se rajoute au brouhaha ambiant tandis que Dinah se marre depuis sa fenêtre, radieuse. Et surtout heureuse.

Zatanna, une connaissance parmi tant d'autres, sorties du lot de par quelques moments passés à combattre le crime ou bien à vous entraider entre femmes vient de lui envoyer un message en réponse au sien. Un message où la belle Zatara répond à l'affirmative, concernant un rendez-vous entre filles au Black Canary. L'indomptable rêvasse alors, imaginant le programme qu'elles pourraient se faire, sans vraiment se rendre compte que le temps file ... à vive allure. Il suffit qu'elle jette enfin un coup d'oeil à son horloge pour pester, essayer d'avaler son café, remarquer que celui-ci est glacé et dégueulasse, de jeter sa tasse dans l'évier et filer sous la douche en pestant de plus belle.

"Attano. Je viens t'alléger pendant un temps du service."
On est maintenant le soir, vers les vingt deux heures. Dinah pose ses fesses sur le comptoir, jambes croisées et verre de bourbon à la main, parée de son plus beau sourire pour le barman. Non sans lui jeter un petit regard goguenard avant d'ingurgiter le liquide et taper la bise à deux habitués du bar. Elle passe derrière lui bras croisés, son mouvement coupé par les spots clignotants autour d'eux. Puis soudain, la voilà à côté de lui, accoudée au bois noir de la table des soiffards.
"C'est relativement calme à cette heure."
Relativement oui. Il suffit d'imaginer que la piste est bondée quand vient les douze coups de minuits, avec son lot de survoltés et euphoriques ne sachant plus si ils boivent de l'alcool ou bien les sons sortants de ces grandes baffles. Quelqu'un arrive au comptoir et demande alors un Black Jack. Ni une ni deux, avant qu'Eddy ne puisse s'occuper du bougre, Dinah lui siffle devant le nez le shaker. Son sourire s'agrandit, détonation d'amusement et de badinerie.
"Laisse. Moi. Faire."

La gérante s'empare ensuite du brandy et va mettre la machine à café en route d'un coup d'épaule tandis que le kirsck est dénudé au goulot de son bouchon par la dernière main de libre.
"Je sais que j'avais dit à tout le monde que je ne serai pas là aujourd'hui. Mais vois-tu, j'ai besoin de m'occuper les mains. Le temps que mon rendez-vous arrive."
Le shaker vole derrière son dos tandis qu'elle dépose la bouteille de brandy puis celle de kirsch devant les yeux ébahis des clients, la regardant faire son numéro de jonglage pour cocktails.
"Sachant que ton collègue va bientôt te remplacer, je me suis dit ... que tu pourrais nous rejoindre."
Le shaker s'ouvre, les alcools, le café sont mélangés puis l'instrument moderne du dieu de l'ivresse repart voler sous les quelques applaudissements et sifflements. Le Black Jack est servi, le client reste coi un instant avant de boire sa commande avec un petit sourire en coin lorsque Dinah lui fait un clin d'oeil puis le dirige vers le barman.
"Tu verras. C'est une femme adorable. Tiens d'ailleurs la voilà ! Zatanna !!! "
Lance-t-elle en la saluant au loin. Zatanna la magicienne, la maîtresse de l'illusion, venue dans un bar discothèque sans savoir que sa soirée, comme celle du barman Eddy Attano promettait d'être longue ... très longue. Dinah croise ensuite les bras contre son débardeur de ciré noir sans se départir de son radieux sourire quand la prestidigitatrice s'avance vers eux. Une fois à bonne portée de son, Dinah hausse la voix.
"On n'en fait plus des femmes comme ça !"
La survoltée tapote l'épaule de son employé pendant que Dinah s'occupe d'un nouveau client.
"Je vous écoute ne vous inquiétez pas. Et Zatanna tu es venue pour te détendre oui non ?"

© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 257
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Dim 26 Nov - 23:10

Eddy avait décidé de prendre sa soirée comme il faisait tout les 3 jours. il servait les clients tout en réfléchissant a ce qu'il allait faire. Petit patrouille pour ne pas changer les habitude? ou bien simplement redevenir un client lamdba dans un bar du coin? Il verrait bien. Il aurait bien voulu revoir Celestia, cela faisait un bail qu'il ne s'était pas revu en chair et en os. Eddy ne s’inquiétait pas trop, la jeune fille était pleine de ressource et elle le tenait souvent au courant par sms.
Le vétéran fut coupé de sa rêverie quand il vit Madame Lance arriver tout sourire. Ce qui l'étonna particulièrement, ces temps ci elle ne descendait que très peu de son bureau.

- Ok m'dame

Eddy l'appelait "madame" devant les clients une habitude, pour séparer professionnel, du privée. Même si, en dehors, il continuait a la vouvoyer.

- Pour l'instant oui. Allez-y le bar est a vous.

Eddy se recula pour laisser champs libre a sa patronne. Il est vrai qu'elle savait mélanger les alcools aussi bien que les notes de musique de ses chansons.
Eddy démarra les applaudissement quand celle-ci servit le cocktail.

- Ecoutez pourquoi pas, c'est si gentiment proposé.

La jolie blonde venait de trouvé une solution a son absence de planning nocturne.
Le rendez vous de madame arriva l'instant d'après. Il magnifique brune ébène au yeux bleu. Avec un nom aussi mystérieux que ça beauté. Qui tout comme sa patronne savait porter des tenu qui la mettait en valeur.
Sa patronne avait raison, Eddy avait sous les yeux, deux grande raretée dans cette ville si dépravé.
Eddy se rendit compte qu'il serait très bien accompagné cette nuit, Une perspective bine plus agréable que celle de combattre dans une ruelle entouré de malabar suant et puant l'alcool, ou tout autre saleté nocturne.
Eddy s’affubla du plus beau sourire en voyant cette "Zattanna", et lui tendit la mains pour une poignet de mains respectueuse. Tout en surveillant, tout de même, sa patronne du coin de l’œil, pour comprendre ce qu'elle prépare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Lun 27 Nov - 0:05

Job interview okay, but magical!
Ça n'avait pas traîné... deux mois à peine après mon installation définitive dans cette magnifique ville qu'était Gotham, j'avais reçue une lettre d'une amie qui m'était chère... Assez pour que j'accepte de sortir malgré une flemme phénoménale, expliquée par l’enchaînement de spectacle... Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vue... Elle m'avait proposé une virée à son bar, le black canary... J'était assise dans mon fauteuil, en peignoir satin couleur lila, lui envoyant un message sur mon vieux téléphone, oui cette soirée nous serait dédiée, à nous, les beautés gothamites née pour être sur scène! je me levais de mon fauteuil pour me motiver, allez Zatanna! Ce soir, tu te fais plaisir, tu drague de mâle, et pourquoi pas de la femelle, tu bois, tu dance, et tu épates la galerie! 


-IOM ELLIBAH!

Dans un nuage de fumée, mon peignoir et mes pantoufles nounours disparurent pour laisser place à mon corset provoquant, mon veston, mes bas-résilles, mes bottes en cuir et mon magnifique chapeau haut de forme! Alors que mon corset se serrait d'un coup, me faisant pousser un petit cri de surprise, je passa un coup de brosse rapide sur ma crinière de jais et un petit passage rapide au maquillage, et j'étais prête! En arrivant en bas de mon appart, Julio m'attendait, adossé sur sa moto, un train de fumer:

-Chéri, on a dit quoi à propose du tabac?

-Je sais M'zelle Zatara, j'éssaie d'arrêter...!

-Ouais ouais... Sale Gosse! Allez, roule beau gosse, j'ai rendez vous!

Gotham était grand, une ville immense, je l'adorais, presque autant que mon assistant espagnol sexy! D'ailleurs, les tabloïds gothamites avaient déjà jasé "La Ritale magicienne avec son latinos?".... Je ne crois pas que ces rumeurs déplaisaient à Julio... Mais qu'importe... La balade fut bien agréable, mais courte. Mon assistant s'arretta devant le bar, il savait très bien que lorsque je sortais, ce n'était pas pour boire du thé et mangeait des scones... Il me dit avec son fort accent en démarrant son véhicule:

-Amusez vous bien Miss Zatanna, et si vous ramenez quelqu'un chez vous, prevenez moi, que je prenne la voiture au lieu de la moto! 

Quel sale gosse... Grrr... C'est toi qui allait passer à la maison si tu continuais tes impertinences...

J'entrais avec un légère hésitation dans le bâtiment, la sale gosse au beaux cheveux blond ne manqua aps de m'apercevoir tout de suite, elle avait le chic pour tout voir, on ne peux rien cacher à Dinah... Elle me salua...  J’avançais tranquillement jusqu'au meuble tant  convoitée mais en entendant la jeune femme dire bien tout haut:
-On n'en fait plus des femmes comme ça !

-noitatropelet, dis-je tout bas avec un sourire mesquin.

Dans un nuage de fumée, j’apparus à genoux, sur un des tabouret du bar, accoudé, menton posé sur mon poing fermé, un sourire fière. Assise entre mon amie et ce qui semblait être son barman, je dis joyeusement:

-Salut Dinh! Je suis venue pour une soirée de feu et de magie~! Dis-je en me penchant pour lui faire la bise, mon regard passa au barman, l'air badboy je-m'en-foutiste mais tout de même classe, un petit sourire à son égard, et une question, puisque j'étais là, pour m'éclater, et que l'alcool aidait beaucoup à ça:

-Hmmm.... vous faites des orgasmes...? *petit temps scénique d’ambiguïté avant d'ajouter:* C'est un de mes cocktails préférés... Dinah, j'adore ton bar, c'est un chouette endroit... Et surtout, la carte est variée!


C'était sincère, Dinah avait toujours eu des bon goûts, j'en suis la preuve vivante, je sens que j'allais bien m'amuser!
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Féminin Messages : 1309
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Lun 27 Nov - 22:02

Hey you. Do you wanna just have some fun ?Eddy, égal à lui-même. Impassible, trop "militaire" dans le sang et la gestuelle, c'est à dire tendu. Dinah lève les yeux vers le plafond et siffle avant de revenir à la charge, tapant encore l'épaule d'Eddy, certes avec délicatesse, mais avec une pointe d'insistance. Une tentative désespérée de voir Big Boy un peu sortir de ses sentiers de respect mignons, mais parfois pompeux. Une moue réprobatrice en bonus, la blonde s'exclame :
"Attano. Ne me dis pas que même hors service, tu restes aussi solennel ?"
Elle sert ensuite le client qui s'en va avec son Blue Lagoon, guilleret vers sa proie de nuit. Ou ce qui semble être sa proie. Peu d'hommes boivent des Blue Lagoon. Surtout en allant vers les canapés et tables basses se trouvant de l'autre côté de la piste. Dinah soupire, bien tentée de rejoindre la piste en tant que proie cachant sous ses bas les armes de la proie.

Zatanna, radieuse, facétieuse jusque dans ses apparitions. La belle vient embrasser sur la joue l'autre belle, guillerette et soudain emportée par l'élan que vient de lancer sa meilleure amie.
"Je te fais ton orgasme dans quelques minutes. À moins qu'Attano veuille s'atteler à ... la tâche." elle ajoute "En ce qui concerne le décor, il ne serait rien sans de superbes clients comme toi. Tu le sais bien. Je pense que ce n'est pas le monsieur à côté de moi qui dira le contraire."
Dinah jette une légère oeillade à Eddy puis éclate de rire s'emparant d'un verre à shooter nettoyé pour commencer son "oeuvre" tandis qu'en fond L.A Woman de Billy Idol se met en route sous les sifflements de quelques clients. La patronne se déhanche alors lentement au rythme des percussions endiablées.
"Vu qu'il n'a pas l'air enclin à se présenter, voici Eddy Attano, mon nouveau barman de choc. Attano, je te présente Zatana. La plus belle des magiciennes. Et notre partenaire de jeu .... Quoi ?"
Petit coup de hanche et sourire en coin.
"Tu t'attendais à faire simplement dame de compagnie ? Puis ... ce n'est pas parce que je reste campée souvent là haut que je ne sais pas prendre du bon temps. Pas vrai Zatz ?"
Nouveau clin d'oeil. Le verre se remplit de Get27 et téquila, pour être finalement recouvert d'une belle couche de Bailey's. Dinah tend le verre en claquant sa langue sur son palet lorsque le rythme de la musique ralentit, se faisant plus lancinant et attrape hanches pour les danseurs se faisant plus nombreux.
"Et un orgasme pour te faire jouir, ma belle. Eddy, un coup à boire ? tout est offert, profite partenaire."
Dinah se prépare pour elle-même un Papa Double dont elle ingurgite une première gorgée.
"Sinon, quoi de neuf dans vos vies ? Histoire que j'apprécie autre chose que la mienne qui est, pleeeeeiiine de rebondissements."
On peut sentir une légère pointe de raillerie, s'adressant à elle seule; autodérision. En tout cas, en sachant que celle de Zatanna n'est en rien aussi calme. Mais cette question anodine n'était pas là pour rien : Il fallait faire tomber les barbelés d'Eddy Attano.

© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 257
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Mar 28 Nov - 0:00

Après avoir encaisser le ,plus gros vent de sa vie Eddy, rangea sa main et se contenta de répondre au sourire de Zattana par un autre . Il pris aussi quelques minute pour comprendre... ou plutôt chercher un explication a la téléportation de la joli brune.  Puis Dinah le bouscula.

- Ok, c'est bon Dinah, j'ai compris.

Eddy desserra sa cravate, et déboutonna le colle de sa chemise puis s'appuya le dos contre les étagères d'alcool, croisa les bras. et regarda les deux belle femmes.
Il leva un sourcil et laissa échapper un sourire en coin lorsque Dinah, lui fit ce magnifique sous entendu. Il réprima sa possible réponse, ne sachant pas a quelle sauce il se ferait manger.
Il laissa échappé un petit rire quand Dinah elle s'esclaffa.
Il commença a marqué le rythme de la chanson du pied, accompagné d'un léger hochement de la tête. Même si Eddy était plus jazz, que rock, cette musique n'était pas désagréable, et si la soirée ressemblait au clip il n'allait pas s'ennuyer.
Par la suite lorsque Dinah, lui proposa de se servir. Il joua petit joueur en prenant simplement un wiskey on the rock, le meilleurs que le bar offert, un pur écossais. Après tout les choses les plus simple sont les meilleurs. 
il en prit une gorgée et répondit a sa patronne.

- Pour moi pas grand chose pour ma part durant les dernière soirée, j'ai rencontrer le fameux James Gordon. Sinon je me cherche un appart, serait temps que je laisse mon cousin tranquille. J'ai un veille ami qui m'a recontacter mais rien de très flamboyant. Zatanna voulez vous relevez le niveau ?

Il reprit une second gorgé, repensant a toute ses sortis nocturne. Entre Bane qui avait faillit l'écrasé il y a quelque semaine, sans oublier qu'il s'était retrouvé nez a nez avec deux de ces gars. ou sa rencontre avec ce ninja blanc qui n'avait menez a pas grand chose, car aucune nouvelle après leur premier patrouille nocturne, surement car il s'était fait tué. il a avait eu quelque nuit remarquable.
il se permit d'ajouter.


- ça se serait pas mieux si on s’installait en VIP room ? J'ai encore l'impression que je vais encore bosser en restant au bar.

Il accompagna cette question d'une petite bouscula hésitant envers Dinah. Du genre, regarde j'essaye de me décoincer.
Il vit alors Franky entrer dans la boite, pour prendre le relais Eddy. 
Eddy lui fait signe d'approcher, lui serra la mains amicalement et le laissa disposé du bar.
Déplaçant Dinah devant le bar en la tenant par la taille, Accompagné d'un:

- Pardon Dinah, mais ils y en a qui doivent bosser. On fait place mes demoiselles.

souligné avec un magnifique sourire. Il regarda Franky qui lui fit clin d’œil, soulignant la chance d'être accompagner par deux belle femme. Franky fut très vite accaparé par des clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Mar 28 Nov - 19:37

Dinah avant de l'or dans les doigts, surtout avec quelques grammes dans le sang! A son compliment flatteur, je faisais un petit rire snob ainsi qu'un balayement de main, l'air de dire "huhuhuhu, cessez cela, je n'en vaux pas la peine!".

Alors qu'une belle barmaid blonde faisait voler le shaker tel une chef d'orchestre impétueuse, je faisais rouler ma baguette de magique entre mes doigts, mon regard se prélassant et s'attardant sur chacune des bouteilles fièrement posé sur l'étagère derrière le bar... J'avais prit une cuite sur la plupart de ses mixtures, mais ne me jugez pas, après tout, j'ai été étudiante, étudiante en art du spectacle qui plus est! Il n'y avait vraiment qu'une ado débile et torchée pour croire que faire apparaître une capote à l'oreille d'un garçon est une technique de drague "subtile" et "classe"...

Lorsqu'elle présenta son bel éphèbe s'associé, je ne lui serrait pas la main, pas par mauvaise foi... Mais je savais que si je le faisait, j'allait laisser place à mes maudits instincts de magicienne et faire apparaître je ne sais qu'elle objet gênant en criant "Tadaaaaaaaaaa!"... Aaaah, qu'elle est terrible, la vie de magicienne...

Mon délicieux cocktail servit, je posais mes lèvres sur le verre glacée, tout en écoutant Mr Attano nous raconter le gros de sa semaine, ma baguette virevoltait toujours dans ma main, maintenant derrière mon dos, comme pour cacher cette manie...

Qu'avais-je bien fait de ma semaine...? Je me tapotais les lèvre d'un doigts gantés de soie blanche pour prendre un air pensif avant de répondre tranquillement, toujours avec ce ton joyeux qui m'était propre:

-Rien de bien incroyable, le cabaret marche bien, une chaine de télé m'en a même proposé de le diffuser comme émission grand public, mais je vous avoue que j'hésite, et ce pour de nombreuses raisons... Et j'accueille des quintuplées acrobates roumaines cette semaine! Elles sont extraordinaires! D'ailleurs, si vous avez besoin en urgences d'un endroit romantique un samedi soir, appelez moi, j'me débrouillerais toujours pour trouver vous une table!

Le quotidien d'une magicienne n'était pas si excitant qu'on pouvait le penser... Ou peut-être que si, mais qu'en tant que quotidien, il me semblait donc tout sauf inhabituel... Dure à dire... C'en était presque philosophique...!

Je re-goutais à mon cocktail, ce qui me remplit de nouveau de bonne humeur, une tuerie, que demandait de plus que d'avoir une amie barmaid...? Mmmmh... Probablement d'avoir une épouse barmaid... C'est une réflexion pertinente... J'allait devoir envoyer Julio en stage chez Miss Canary pour qu'il ajoute "Barman" à son CV déjà bien rempli!

Eddy nous proposa d'occuper le carré Vip, une idée qui me plut grandement, parce que, je ne m'auto baptise pas comme une very important personne, mais j'en ai côtoyé, beaucoup, et dans ces moment là, je bénissais les carrés ou l'on pouvait se permettre un peu d'intimité... Sans sous-entendu bien sur, parlons plutôt de tranquillité, histoire de dissiper le doutes dans les esprits de tous...! Je sautais de mon tabouret de cuir:

-C'est un grand oui! Je ne peux définitivement pas faire mes tours de magie en publique, pas bon pour les affaires!


Dernière édition par Zatanna Zatara le Dim 3 Déc - 18:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Féminin Messages : 1309
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Mer 29 Nov - 20:26

Hey you. Do you wanna just have some fun ?Mon dieu. Si il y a une chose que l'on ne doit pas rater, en tant que femme, en tant que femme aimant la vie et ses aléas c'est bien ça : une chemise ouverte d'homme. C'est donc avec beaucoup de regards appuyés que la patronne d'Attano s'attarde sur le poitrail de l'homme, non sans jurer à demi un for fuck sake et sentir son coeur manquer une montée descente assez violente. Après un éclaircissement de voix et un coup d'oeil vers Zatanna pour lui dire que ... c'est bien monté à première vue, la noir corbeau boit une deuxième gorgée et sort du comptoir, main sur la hanche.
"Tu y crois Zats. Mes employés me donnent des ordres."
Même si ces ordres ne sont pas pour lui déplaire, vu qu'ils lui permettent de prendre les devants sur son programme nocturne. Et c'est dans cette optique qu'elle renchérit, en se postant face à Eddy, poitrine relevée et menton haut. Bien entendu, Dinah s'empare de la bouteille de whisky et sert à nouveau le franco-américain en whisky.
"Mais tu as raison Attano. Zats à besoin de se détendre. De ... sortir de nos clichés de vie. Moi aussi. Toi aussi."

Les lèvres de l'oiseau de nuit s'étirent à nouveau, laissant la ligne de ses dents apparaître en un singulier signe de faim et de perspectives assez ... pointues dira-t-on. Elle se tourne ensuite vers l'autre barman, qu'elle salue. Le barman répond par un petit sourire en coin, plus habitué à supporter les facéties de sa patronne et donc à comprendre à quelle sauce va être cuisiné Eddy.
"Franky. Tu nous excuseras, mais ... ce soir, il manquera de la vodka Pincer, de la liqueur mandarine et le whisky qui se trouve dans ma main. Kiss.
- Pour une fois, tu ne m'appelleras pas pour te ramener chez toi. Ça compense.
- Tu es un amour Franky, mais n'y prend pas goût.
- T'inquiète, patronne."
Dinah sort alors la vodka Pincer pour que Zats s'en empare, prend la bouteille de liqueur en plus de celle whisky. La musique bat encore son plein, faisant déchaîner le corps de la femme aux cheveux noirs, et voler son pull évasé. Le battement de ses hanches comme de ses pieds l'entraîne un instant sur la piste, le temps de se retourner vers ses deux camarades pour les mettre dans l'ambiance. Vibrante Dinah, qui saute sur ses bottines cirées.
"Moi, je ne m'ennuie jamais en bonne compagnie ! Et c'est rare en ce moment vu le grabuge qu'il y a !!! Et ne bois pas toute la vodka Zatz, la soirée ne fait que commencer !"

Finalement, ils arrivent au carré V.I.P entouré par deux vigiles, qui s'inclinent rapidement devant leur patronne avec un grand sourire. Sourire rendu par un clin d'oeil, tandis que l'ambiance change avec une musique de Parov Stellar. Nouvelle gorgée et Dinah fini son Papa Double.
"Donc je récapitule. Zats me donne de quoi me pointer avec mon prochain rencard. Et j'accepte. Attano a rencontré James Gordon"
Elle s'affale sur le canapé, déposant les bouteilles sur la table avec amour pour ce liquide porteur de joie avant de constater avec étonnement que son barman a rencontré un des plus éminents justiciers du GCPD.
"D'après toi Zats ? On lui tire les vers du nez ? Parce que ça m'intéresse. James Gordon. Est-ce que lui aussi voulait voir le torse d'Attano ?"
Dinah. Badin, joyeux oiseau qui chante la vie, picore chaque détail. Passionnée par sa vie et celle des autres.
"Tu bois un verre si jamais il dit que c'est dans le cadre d'opérations secrètes ! Sinon, je bois le verre, ok mon chou ? On fait ça pour chaque question. On en pose une, vous spéculez, on répond et !!!! vous ne mentez pas."
Elle ne s'arrête jamais. C'est tellement passionnant, la vie.

© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 257
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Jeu 30 Nov - 23:33

Eddy s'avachit dans le canapé du salon VIP. Il écoute sa patronne, tout en servant un verre. Lorsque celle ci énonce, Eddy laisse apparaître un sourire en coin.

- Hé bien. Buvez Dinah. Rien de secret, je savais même qui il était avant qu'il se fasse insulter, par des petit con. Sacré mec se Gordon. Il mérite le respect. Un mec dont la fille s'est fait tué par le chapelier fou et venu le faire culpabiliser... Ouaip, un sacré gars ce Gordon.

Eddy prit une gorgée. 
Sa patronne était pleine d'énergie se soir, même si il venait peut-être de faire baisser l'ambaince. Eddy observait chacune de ces expressions a la recherche d'un quelconque indice sur un potentiel piège dans cette soirée.
mais pour l'instant, rien.
Il réfléchit mais rien lui vient tout de suite. Il prends un instant pour admirer les jolie créature qui l'entoure. Il prit un instant, devait-il tout de suite jouer leur jeu.... il retira sa cravate qu'il jeta sur la table et puis se lança, d'un ton calme.

- Bon hé bien c'est mon tour, heu... Pour Zatanna, je suis sûr que c'est grâce aux stroboscopes, que vous vous êtes "téléporté" sur le tabouret, tout a l'heure.

Eddy avait dit la première chose qu'il lui ai venu a l'esprit. Il ne connaissait rien de la magicienne, et il ne croyait pas en la magie ou au surnaturel.


Dernière édition par Eddy Attano le Dim 3 Déc - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Dim 3 Déc - 18:18

-Quoi? Moi?! Boire tout l'alcool?! C'est bien mal me connaitre! Dis-je en les accompagnant dans l'alcolve. 

Assise confortablement dans un canapé de cuir avec deux personnes aussi fous que moi, dans une position relaxée, j'avais un grand sourire. Evidemment, Dinah ne pouvais pas s’empêcher de lancer des jeux d'alcools, j'allais encore finir torchée, et une magicienne sous alcool, c'est... Dévastateur, hahaha! D'ailleurs, Dinah n'avait pas lésiné sur mon cocktail, je me sentais déjà joyeuse!

-C'est un jeu qui me plait! Et je promets de ne pas utiliser la télépathie pour tricher! ENFIN... Je promet d'essayer de ne pas le faire! Héhéhé... Dis-je en terminant ma phrase avec un petit air démoniaque!

J'étais en train de déguster la cerise confite qui ornait le verre, le plus discrètement possible, lorsque le dieu du bar s'adressa à moi, en des termes... Bien curieux... J'adorais quand les gens essayaient de deviner le fameux "truc" dans mes tours, ils avaient tous des explications pliuis tordues les uns que les autres, ça avait un nom, c'est la "Syndrome de Scully".... Mais là, aucune idée de l'objet sus-mentionné... Je lancais à Dinah un regard interrogateur, dans l'espoir qu'elle pourrait éclairer ma lanterne... 

-Une quoi...? Désolé, Eddy mais tu vas devoir boire, non, ce tour n'est pas issu de... Ce dont tu parles...  

Je me téléportais dérrière lui, toujours grace a ma magnifique formule, accoudé contre le dossier du canapé, je lui sussurais à l'oreille, d'un ton plein de mystère:

-Retiens ca, louveteau, je suis magicienne, pas illusioniste!

Je retournais à ma place d'un bond de lapin, les jambes croisées sur l'accoudoir d'un air désinvolte, jouant pensivement avec mon haut de forme, avant de dire joyeusement:

-Hihihi, pourquoi le loup? C'est un drôle de surnom... Mais chut! Me dis rien! J'essayerais de deviner au prochain tour! C'est à moi donc?! Dinah... Actuellement... Tu as des vues sur au moins une personne dans ce bar... Je me trompe? Dis-je avec un grand sourire, et un petit air provoquant... Ce jeu allait bien m'amuser...!
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Féminin Messages : 1309
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Lun 4 Déc - 23:38

Hey you. Do you wanna just have some fun ? Eddy semble être quelque peu... pas gêné, mais Dinah sent qu'il y a un truc après son petit topo qui cloche. La gérante se sert un autre verre dans verre à cocktail et fixe Attano avec attention mais aussi malice. Le récit n'est certes pas joyeux, mais il est un nouveau dessin sur la fresque déjà bien remplie de l'histoire du crime à Gotham. Elle confirme tout de même d'un hochement de tête les dires de son employé puis s'enfile le fameux verre qu'elle devait.
"Gordon est quelqu'un d'intègre. Et la plupart de ses hommes le sont. Ses supérieurs par contre ...."
C'est une autre histoire. Et l'on va dire qu'au vu des élections, il n'y a rien de bien réjouissant aux yeux de Di'. Soudain, elle sent le regard d'Eddy se faire plus insistant dans sa direction et évidement, elle vient le fixer ses grands yeux bleus en feignant l'innocence. Elle se permet même d'appuyer sa joue contre la paume de sa main pour prendre un air d'autant plus inoffensif. La voilà en train de le reluquer de manière plus poussée, sans vraiment y mettre tout son coeur de femme célibataire cependant. Ça reste son employé. Et Dinah tient à ce foutu professionnalisme pour garder le bec hors de l'eau. Vient ensuite la question du brun. Sa patronne  écarquille les yeux, cache sa bouche contre sa paume pour retenir son rire tandis que Zatanna lui montre à quel point, il y a des choses en ce monde qui dépassent l'entendement.
"Ne le prends pas mal Attano mais ... tes parents et tes amis de primaire t'ont menti : la magie existe vraiment."
Bon, à tous les coups il pouvait rire au nez des filles, ce qui vexerait Zatanna qui est une vraie magicienne. Ou bien se vexer et trouver cela ignoble. Ou l'accepter. Cette soirée est faite aussi pour le tester. Et voir ses degrés de tolérance.  Dinah observe Zee avec admiration. La magie ... à une époque elle aurait rêvé la maîtriser. Pour enlever cette malédiction l'ayant rendue métahumaine. Pour vivre comme une fille normale et sans doute intégrer le GCPD sans mal. Pour ne pas rencontrer Kurt et ressentir cette peine. Peut-être qu'elle n'aurait pas rencontré Green Arrow et ressenti une certaine amertume suite à certains événements. Aller, la voilà qui noie cette fois sa peine dans une gorgée de Pincer.

"KEURF KEURF !"
La question de Zat's la prend totalement au dépourvu et la fait violemment tousser au point que certains clients, voir l'un des vigiles se retournent pour voir si elle va bien. Dinah dépose son verre puis lève une main tandis que l'autre se porte sur sa bouche. Elle répond alors, d'une voix enrayée par cette quinte soudaine.
"Ça va. Ça. Va. Mauvaise piste."
Dire qu'elle pensait à Kurt. Ce n'est pas sans sentir une soudaine montée de l'alcool dans son sang que Dinah se raccroche à un accoudoir et essaie de reprendre la situation en main.
"Zee. Tu lis dans mes pensées. J'ai des vues sur une personne."
Levant son index, elle manque de pointer Eddy pour le fun, mais pointe finalement un homme connu pour des essais sur la politique économique, assez beau mais sans doute un peu vieux pour Zee. Quarante six ans ça entre toujours dans les clous ? La noir corbeau ronronne et retombe comme elle peut sur ses pattes.
"Tu vois ce gars ? Cheveux poivre et sel, barbe de quelques semaines bien taillée, costume gris ? Je pense que tu pourrais te faire un super bon coup, ma douce. Le genre inoubliable, vu qu'il n'arrivera qu'une fois."
Dang. Qu'Attano ne se fasse pas d'idées s'il vous plaît.
"Bon à mon tour. Attano a déjà sa Juliette. Je dis ça histoire que Zee ne change pas de profession. Elle est ignoble en cupidon."
Dinah lève les yeux au plafond et brasse de l'air avec sa main pour rajouter un côté dramatique exagéré à cette fausse vérité. Ce, jusqu'à l'arrivée d'une jeune femme complètement torchée qui manque de leur vomir dessus. La chanteuse se décale à temps, dressée sur ses deux jambes en s'écriant dans sa belle langue un "bordel de merde". Ses bottines sont complètement touchées et Dinah grimace, ne sachant plus vraiment où se trouve les toilettes dans son propre bar sur le moment. Puis, alors qu'elle se décale et essaie d'enjamber la flaque, la jeune femme vomito se loupe et vient se prendre les pieds dans les fils, ce qui enclenche le système censé générer de la mousse. Et là ... c'est le drame.

© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 257
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Dim 10 Déc - 22:48

Eddy se doutait de l’affirmation sur le supérieur de Gordon. Cette ville doit briser ceux qui lui résistent. A cette penser Eddy eu un rire intérieur amer, qu’allait telle lui faire a lui …
Il finit par prendre la gorger qu’il devait, en regardant la magicienne qui ne voulais apparemment pas dévoiler ces secret.
Sa gorgé resta un instant bloqué quand il entendu la remarque de la magicienne sur son surnom… Comment savait-elle. La descente de l’alcool dans son Œsophage fut moins agréable après cela.
La réflexion amusée de Dinah, ne lui arracha qu’un léger sourire.
Eddy ne croyait pas au surnaturel. Une évidence lui apparut alors, peut-être l’alcool aidant…. Une méta-humain.  Il en avait déjà vu lire dans les pensées ou ce téléporter mais jamais les deux. Elle devait être puissante
Il finit son verre d’un trait. Pour oublier l’idée désagréable qu’il était au côté, d’un être à moitié humain. Cette dernière gorgée a l’effet espéré. Une léger onde de relaxation se diffuse dans son corps.  Puis se remplie un nouveau verre, pour la suite du jeu.
Il se mit à ricané doucement quand Dinah pointa le politicien.
 
- Oui tu…. vous  avez raison, cela n’arrivera qu’une fois, car j’ai peur que son cœur lâche. Un homme comme lui ne doit pas avoir l’habitude du sport extrême
 
Eddy sourit, tout en étant surpris de la précision de sa patronne.
 
- Quelle Juliette ? mais sinon M’selle Zatanna, je pense que Dinah a raison rester « magicienne », vous apporté un peu de charme a une discipline si agé.
 
Eddy laissa apparaitre un sourire espiègle. Etonné que Dinah dise une telle chose a son propos. Zatanna serait-elle si dangereuse pour un homme.
Il n’eut pas plus le temps de poussé sa réflexion, une jeune femme venant déverser son estomac sur le sol. Heureusement Eddy, était assez loin pour ne pas être atteint.
Alors qu’Eddy approcha de la jeune fille pour l’aider à rejoindre la sortir, le vétéran se prit un puissant jet de mousse dans le visage ce qui le fit chanceler un instant. Il essuya d’un revers de mains le coté de son visage recouvert de mousse. La jeune était a présent sur ses genoux entrain de pleurer. Eddy s’approchait d’elle tendit que tout l’espace se faisait recouvrir par la mousse, et la cliente commençait à disparaitre sous celle ci.
Il se tourna vers Dinah puis ver Zatanna.
 

- Bon pour les bottes il y a juste a les rincer maintenant, sinon, ou ce trouve le bouton off ? (se tournant vers Zatanna) Un tour de magie pour viré toute cette mousse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Mer 20 Déc - 11:14

Ouais ouais, elle s'étais bien rattrapé la miss... Mais lui faisait tout de même comprendre par mon regard que je savais qu'elle cachait quelque chose... Mmmmmmh! Je ris à sa remarque sur Cupidon:

-C'était un fois! A la fac! Tu peux pas me reprocher ce costume, il était pas si terrible...! Enfin si... C'était très moche... Je n'aurais jamais du te montrer cette photo!!! Lui dis-je en tirant la langue tel une gamine boudeuse! 

Il fallait que je change de sujet vis à vis de se souvenir honteux d'université. Apparemment Eddy était casé... Eh bien... Tan pis... Par politesse, je n'irais vérifié ça par moi même! Au pire... Il y a toujours mon assistant!

-Oui! Une juliette... Ou bien... Ou bien un Roméo...! Dis-je en tirant la langue vers Eddy, avec un air plein de sous-entendu...!

J'aimais qu'on me dise que je donnais un coup de neuf à l'art de la magie... Parce que... J'ai un peu peur que ce soit vieillot la magie... Hasbin... 

-Je tient tout de mon père! C'est toute une histoire de famille la magie chez nous...! 

Tout alla très vite... Une jeune dévergondée torchée termina son loooong trajets à nos pieds, rejetant ses précédent repas, et surtout, activant le système de mousse. Tel une ninja, je relevais mes bottes sur le fauteuil. Je partit dans un fou-rire, je suis persuadée que le comique de situation était un être omnipotent qui contrôlait le monde...!

-Quelle idée d'avoir de quoi faire une mousse-party dans ton bar chérie?! 

Je ricannais et chuchota peu discretement au jeune homme:


-En effet je pourrais... Mais c'est quand même plus marrant de voir ta patronne galérer non...? Hihihihi! Puis, utiliser trop souvent la magie, ça lui fait perdre de sa... La magie a t'elle de la magie...? Bonne question? Puis, je m'adressais à dinah et à la jeune miss alcoolisé. Vous avez besoin d'aide Mesdames...?
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Féminin Messages : 1309
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Sam 13 Jan - 20:25

Hey you. Do you wanna just have some fun ? Brièvement, Dinah a eu un relent. Il faut dire que recevoir du vomi sur ses bottes, sentir sa chaleur sous le cuir pour remonter jusqu'à vos doigts de pieds n'a rien de gustatif. Puis, cette mousse vient se rajouter et l'étouffer un instant alors qu'elle eut tenté de jurer sur les ancêtres de l'inconnue. Inconnue qui elle est maintenant en train de ramper sur un canapé en se prenant la tête entre les mains. La gérante cherche de son côté le bouton, qu'elle frappe d'ailleurs violemment du poing par instinct. Cette machine a l'habitude de n'en faire qu'à sa tête, et ô combien de fois Lou a essayé de la réparer ... alors elle lui montre que c'est elle le patron. La mousse arrête de sortir en spirales du dispositif, laissant le sol se dégorger au fur et à mesure du liquide par les pans installés au niveau des murs de l'étage. Les gens assis dans le carré V.I.P semblent offusqués pour la majorité, car dérangés dans leurs petits privilèges de riches. Pourtant, quand ils voient Dinah lever les mains et s'avancer vers eux, la colère semble baisser d'un cran.

"Messieurs dames. Étant donné qu'une de nos invitées a eu la malchance de connaître ses limites et, comme vous pouvez le constater, nous avons eu le droit à un petit effet collatéral. Je vous propose en guise de compensation une tournée générale, ainsi que la possibilité de vous offrir l'argent pour votre taxi."
Les clients la regardent, partagés entre l'envie de partir, mais aussi celle de se reprendre un coup. Ou même de faire les  deux. Et à vrai dire, en voyant la gérante dans un état aussi mousseux que le leur, une certaine "justice" enfle leur ego de gens riches. Dinah en a conscience, mais ne se départit pas pour autant de son charmant sourire; là où d'autres, auraient déjà mis leur poing dans la figure. Bien que, dans un coin de son esprit, elle a franchement envie d'en mettre une. Surtout au fameux gars, qui tient par la hanche sa "partenaire" tout en reluquant de manière perverse la jolie noir corbeau mouillée. Son insistance, elle la sent venir la pénétrer furieusement, à tel point qu'un relent remonte jusqu'à ses lèvres. Mais elle tient, voyant que les clients se décident à accepter les propositions de leur établissement préféré.
Dinah soupire, lève un instant les yeux vers les projecteurs histoire de se prendre une claque visuelle puis, elle fixe Eddy, sans piper mot. Elle le fixe, sans doute pour lui rappeler que ce monde, ce monde qu'ils tiennent, peut leur échapper à tout moment, si ces orgueilleux plein de fric se tirent. Elle s'avance ensuite vers Zatanna, la prenant sous le bras en lui lançant sa moue la plus triste possible.
"Chérie. Ton manque d'amour me fend le coeur. Et je suis sûre qu'Eddy n'en pense pas moins. Tu es censée être la magie, après tout. Et tu me laisses affronter la réalité pure et dure."
Clin d'oeil.
"Je crois que tu vas devoir te rattraper. Et m'emmener loin de toute cette mousse, dans un autre bar. Bien entendu, Eddy sera notre chevalier. Et moi, la pauvre princesse malmenée par sa populace."
Elle tire Zatanna, elle la tire hors du Black Canary, en rigolant. Comme si, cette souillure à laquelle elle a fait face, n'était rien. Comme si, sa fierté émaciée, pourrait comme à chaque fois, se remettre de cette blessure faite par une société centrée sur soi même. Où l'utilité d'une personne, prime sur le partage et la sincérité. Mais la nuit est longue, et ce temps servira à panser ces blessures.

Ils arrivent finalement dans un pub où des motards trônent ça et là près du comptoir ou des tables de billard. Un air de country passe, lancé par une chanteuse maigrelette en train de suer et de blanchir à vue d'oeil, tandis que son guitariste comble tant bien que mal les fausses notes de sa partenaire. Les motards râlent, mais laissent celles qu'ils traitent de bécasse chanter, jusqu'à ce qu'arrive le trio. Et ce trio ils le regardent, comme si il s'agissait d'étranger venus armés, leur prendre leur pays. Pourtant, Dinah n'en a cure et serre même la main au barman, qu'elle connaît.
"Je vois que ça ne s'arrange pas ici.
- Bah. Que veux-tu. J'ai pas le choix. Black Canary nous aide, mais ...
- Mais ils reviennent hein ? Je les ai vus il n'y a pas longtemps. C'est un mercenaire qui m'a aidé à leur mettre une branlée. Mais je te présente plutôt mes deux compagnons de soirée. Voici Zatanna et Eddy. L'un est une amie très chère, l'autre un barman qui me coûte très cher.
Le barman lâche un petit rire, tandis que Dinah jette un baiser volé à Eddy.
"J'ai pas que les hommes de Black Mask au cul, Dinah. Il y a aussi un truc pas net depuis le meurtre de la famille Creed.
- Du genre ?
- Un truc qui rend mes clients fous. Le GCPD est venu six fois. Six fois, vous vous en rendez compte ? Ils se mettent à tout casser, comme enragés. C'est complètement dingue. Depuis, un cul à la botte de Specter traîne. Ça fait fuir mon chiffre.
- C'est vrai que c'est bizarre. Tu veux qu'on aille voir ?, lance Dinah en se prenant un petit coup de bourbon, pendant qu'il sert Eddy et Zatanna.
- T'es gentille, Dinah chérie. Mais je crois que même ta batte ou tes bottes pourront pas venir à bout de ça. Et je crois pas que tes potes soient fans de paranormal."


© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 257
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Dim 21 Jan - 21:56

Eddy suit les deux femmes sans broncher en haussant les épaules.
Leur sortie les amène a un petit bar à l’ambiance country, rien de désagréable, même si le trio n’est pas du tout habillé pour le lieu.
Le regard des habitués ne fait que confirmer cela. Eddy essuie quelque un des regards auquel il répond sans gêne et sans agressivité.
Il laisse sa patronne discuté avec le barman, s’adossant au bar pour regarder la chanteuse et la salle.
Pauvre chanteuse d’ailleurs, parfois les gens devrait savoir s’abstenir, elle est peut-être mignonne mais bon ça ne pardonne pas tout, même si le guitariste camoufle bien les bafouillages et fausses notes. Cela ne doit pas vraiment perturber les habitués, vu la quantité d’alcool qu’ils doivent avoir dans le sang.
Eddy secoua la tête, et lâcha un petit sourire en coin en réponse au baisé soufflé de sa patronne.
Il prêta cependant oreille au barman, Des clients enragés et des sbires de Black Mask, il avait déjà entendu ce nom dans la bouche de Sam du mafieux qu’il avait tué. Black mask devait pour suivre Eddy car il s’en était pris à Sam mais finalement ce n’était que des menaces en l’air.
Quand Dinah proposa son assistance au barman, Eddy ne put se retenir, même si le barman parla de paranormal
 
- Si vous voulez, on fait un tour rapide ça coûte rien et puis si ça dérape, je m’occupe de tout. Et qu’est-ce que vous entendez par paranormal ?
 

Eddy n’y croyait pas au force occulte, mais bon le barman pourrait toujours donner des informations utile.
Il but le verre que Dinah venait de lui servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Lun 12 Fév - 13:50

Elle était adorable Dinah! C'était un peu une princesse, mais... Avec un penchant pour le cuir l’alcool, et la baston... Une... Drôle de princesse, cet oiseau là! Un oiseau pompette... Et trop mignon... 
On passait donc d'un bar à l'autre...? Était-ce le début d'un Barathon comme à nos folles jeunesses? Ce n'était clairement pas raisonnables... Mais si Zee et Din se lançaient dans un groupe de musique, elles s'appelleraient probablement les "clairement pas raisonnables"... Et ce serait terriblement stylé! 

-On a donc la princesse, le chevalier... Je suis censée être... La bonne fée je suppose?

J'eus un petit rire, j'n'aimais pas beaucoup être la marraine magique mais tan pis! Je suppose que j'aurais pu être la sorcière sexy et tentatrice...

Après une petite ballade pour se rendre au bar suivant, ou je jouais à donner des notes aux garçons, sous l'avis, parfois favorable, parfois non, de mes deux compères, Dinah nous emmena dans un bar de motard... Le genre d'endroit que je n'ai littéralement jamais fréquenté... A juste titre semblerait-il, puisqu'on nous ne accueille pas de la façon la plus... Chaleureuse...
Alors que la belle blonde discutait avec le barman sexy, pas le notre, celui de ce bar là, je regardais d'un air circonspect l'étrange performance artistique qui prenait place devant nous... C'était... Quelque chose... Mais je savais pas quoi... 

-seésnep sov iom zelever! Chuchotais-je en faisant un petit moulinet de ma baguette caché derrière mon dos.

Puis, sur le ton d'une fan de série à l'eau de rose qui explique l'intrigue à un retardataire, je dis à Eddy:

-Elle chante bien mieux d'habitude, mais depuis qu'elle a apprit est enceinte, elle ne pense plus qu'à ça... Déjà elle est même pas sûr qu'il soit de son chéri, dis-je en pointant le guitariste, mais en plus, il ne veut pas d'enfant et financièrement je ne t'en parle même pas... 

Je prit mon verre de bourbon en remerciant Dinah avant de dire doucement:

-Mais elle se refuse à l'avortement... C'est sa mère qui l'a élevé comme ça, et même si elles ne se parles plus depuis que la miss a décidé de devenir chanteuse, elle veux pas plus la décevoir... C'est triste... 

Je le bus cul sec avant de prendre mon courage à deux mains et laisse le barman pour me diriger vers la scène et d'interpeller la chanteuse qui s'aretta, au grand soulagement de tout le monde, pour s'approcher avec étonnement de moi.

-Jouer dans les bars, c'est bien, mais ça gagne surement pas assez pour élever un enfant... Je lui tendis ma carte alors qu'elle me regardait, ébahit, Zatanna Zatara, je tiens le Zatara's theater, je suis magicienne, et surtout révélatrice de talent. Je vous propose un contrat de 2 soirs par semaine, en tant que musiciens, mon numéro est sur la carte, prenez le temps de réfléchir à la question. Dis-je avant d'ajouter plus bas avec un sourire:
-Il est de lui votre heureux événements, il faudra bien le mettre au courant un jour, mais bien sûr tout cela ne me regarde pas!

Je revins avec un grand sourire vers mes amies avant de dire, alors que la chanteuse entraînait son partenaire dans les loges avec précipitation:

-J'ai oublié de quoi on parlait, mais  je suis à 100% ok!
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Féminin Messages : 1309
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Ven 16 Fév - 11:24

Hey you. Do you wanna just have some fun ? Autant Eddy avait suivi le cours des choses, autant Zatanna était déjà partie ailleurs. Dinah ne peut s'empêcher de passer une main sur son propre visage en signe de honte, bien qu'elle lâche tout de même un sourire. Le barman quand à lui ne comprend rien au babillage de la magicienne, la regardant avec des yeux ronds comme des soucoupes. Il reprend le nettoyage de quelques uns de ses verres, en fixant cette fois-ci Attano.
"Je ne veux pas remettre en doute en vos capacités hein, mais votre amie va bien ?
- Ne t'inquiète pas. Disons qu'elle aime bien mettre le nez où il ne faut pas.
- Je ... vois. Donc comme je disais, il y a des clients qui deviennent fous. Certains de ces abrutis ne trouvent rien de mieux que d'aller se soulager derrière, dans le parking ce petit parking.
Et quand ils reviennent, ils ont comme une espèce de changement de personnalité. Ils gueulent des trucs complètement incompréhensibles et se mettre cher avec certains clients. Le seul truc d'audible que j'ai pu comprendre à plusieurs reprises, c'est qu'ils disaient qu'ils allaient venger la mort de leur gamin."

La noir corbeau reste silencieuse. Ce nom, Creed. Elle l'a vu dans les papiers de Gotham. Il paraîtrait que cette famille sans histoire a été victime d'un cambriolage, il y a de ça deux semaines. Autant dire que Dinah avait eu la rage de ne pas pouvoir intervenir; son état n'aidant pas à ce genre de "prouesses". C'est une histoire qu'on pourrait qualifier de banale dans une ville comme la leur, sauf que celle-là a eu des conséquences assez étranges, dirait-on. La trentenaire se redresse, en dodelinant tout de même un peu de la tête et surtout, en se demandant si ils seraient obligés de se soulager pour voir apparaître ce dit fantôme. Bah Zatanna est bien une vraie magicienne, elle a été maudite par un magicien démoniaque, et un dénommé Constantine semble traîner dans les rues. Donc, les poltergeist, ça doit bien exister.
"Puisque Zats est d'accord pour y aller, on va faire une petite chasse aux fantômes. Ah je sens que je vais apprécier d'autant plus cette soirée ...."
Dinah se lève, en se tenant quelque peu au comptoir.
"Donc tu as dit ... à l'arrière, hein.
- Ouais.
- Bon. Ben on y va."

Arrivée à l'extérieur, la justicière finit par jeter des oeillades ça et là en grimaçant de dégoût. Les ruelles et les côtés dits cachés des établissements sont souvent des dépotoirs immondes. Mais en plus quand vous avez un coup dans le nez, chez certains ce sentiment se décuple.
"L'un d'entre vous aurait une lampe ? Même si je n'ai pas trop envie de voir clairement ce qui peut se trouver ici ..."
Non ? Personne ? Dinah continue donc d'avancer dans la pénombre, mains dans les poches de sa veste. Elle entre finalement dans le parking, où six pauvres voitures sont garées en bataille et sur lequel les gens semblent avoir décidé de déserter. Sur l'une d'elles on peut même voir un mot où est écrit cinq cent dollars à celui qui peut déplacer ma voiture ailleurs. Merci. Sinon, en soi le lieu n'avait rien d'intimidant. Il y avait même un superbe point illuminé par les rayons lunaires, dans lequel Dinah s'est immédiatement engouffré dans une contemplation qu'on pourrait qualifier de religieuse; tant elle semble ailleurs, silencieuse et respectueuse en posant ses yeux sur le ciel.
"Tout à l'heure, il a bien dit que les clients s'étaient soulagés sur ce parking. Puis, ils sont revenus complètement fous. Ce qui veut dire qu'il y a un endroit précis qui enclencherait le tourment."
Elle semble sentir le regard d'Eddy se poser sur elle. Ils se fixent alors un moment, avant que Dinah n'hausse les sourcils et se permette un petit sourire moqueur.
"Ne t'inquiète pas. Zee et moi on ne va pas te demander de te soulager."
Elle éclate de rire et commence à faire le tour du parking, en s'aidant comme elle peut du flash de son téléphone. Pauvre Eddy. Dire qu'il n'a pas vu tout ce qu'elles ont pu faire ensemble, avant qu'il ne débarque au Black Canary. Il serait déjà bon pour la retraite. Cependant, un nouveau relent prend Dinah à la vue d'un vieux paquet de doritos détrempé et pourri, mélangé à une espèce de masse brunâtre. Main contre sa bouche, et se pinçant de l'autre le nez, Dinah recule et reprend son souffle plus loin.
"Si vous trouvez quelque chose de suspect, faites-le savoir. Par contre, évitez de me montrer ô combien certains Gothamites peuvent être dégueulasses, merci."


© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 257
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   Ven 30 Mar - 22:37

Eddy suit les filles à l’arrière du bar en saluant le barman. Le parking a rien de spécial, sale avec quelques véhicules abandonnées.
Eddy fait un rapide tour après l’échange de regard avec Dinah.
Cela l’amusait de voir Dinah surprit par la saleté, la princesse de la nuit n’a pas l’habitude de trainer dehors.
Rien de spécial à par l’odeur d’urine presque constance.
 
-Bon Dinah, il y a rien, le dealer n’est pas venu aujourd’hui ou il s’est enfui avant qu’on arrive.
 
En effet Eddy pensait plus au bad trip, qu’a une force sur naturel. Qui sait peut être une nouvelle drogue ou autre.
 
-Une séance de spiritisme les filles ? La prestidigitatrice une idée ?
 
Eddy monte sur l’escalier de secours du restau par une échelle pour avoir une meilleur, vu mais rien.
Puis par humour, et ne voyant rien d’inquiétant, Eddy lance.
 
-Oh esprit es-tu là ? Réponds-nous ? Tape trois fois ou envoie une poubelle valsée.
 
Eddy fini par un rire léger, puis s’accoude à la barrière de l’escalier.
 
-Bon... on... y va.
 
Un courant d’air froid travers le dos d’Eddy. Il frissonne, puis il se sent étourdit et assure sa prise en se tenant fermement à la rambarde. Il voit une légère silhouette de brume qui semble le regarder au centre du petit parking. Après s’être secoué la tête, celle-ci disparait.
Le vétéran redescend de l’escalier de secoure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Femmes de passions (P.V Eddy Zatanna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une ébauche de site pour mes "femmes qui lisent"...
» Femmes de peu
» Luc Orient de Eddy Paape et Greg
» Question pour les Femmes seulement
» [Ndiaye, Marie] Trois femmes puissantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Amusement Miles-